SEO Google Actualités : quoi de neuf ?

Tour d’horizon des fonctionnalités avancées et souvent méconnues de Google Actualités

Publié le 25/02/2014 à 12:50 par - Mis à jour le 06/10/2016 à 11:32

Il y a quelques semaines j’ai eu l’occasion d’assister à une présentation des bonnes pratiques et nouveautés Google Actualités dans les locaux de Google France. Cette rencontre était destinée aux éditeurs des groupes media avec qui décidément Google communique de plus en plus ces derniers mois. La polémique sur la « Google Lex » semble avoir laissé des traces et les avoir amené à faire preuve de volontarisme pédagogique.  Et pour l’occasion des responsables de Google News aux US ont fait le déplacement. Je m’attendais à ne pas apprendre grand’chose de cette rencontre, mais finalement ce fut instructif. Compte-rendu.

Un peu d’histoire

La 1ère démo de Google news a eu lieu en décembre 2001. C’est le projet d’un seul homme au départ : Krishna Bharat.
Le lancement officiel a eu lieu en 2003, il y a déjà 11 ans.
Aujourd’hui, Google Actualités c’est 72 éditions locales en 30 langues différentes. Ca donne le tournis…

Google News : Première version en décembre 2001

Google News : Première version en décembre 2001

L’objectif officiel de Google News est d’envoyer les utilisateurs de son moteur vers les sites de news. Et effectivement ils envoient un trafic gigantesque :

– 1 milliard d’utilisateurs voient des résultats news sur Google chaque semaine
– 6 milliards de clics envoyés vers les sites de news chaque mois.
– 55 000 sources indexées tous pays confondus

(Source : Google)

Ce trafic est non monétisé dans sa version news.google.com, mais monétisé dans sa version résultats d’actualités dans les pages du moteur de recherche « classique ». Et c’est sur cela qu’a porté le débat enflammé d’il y a quelques mois entre les éditeurs de presse et Google : Google News génère de moins en moins de trafic en visiteurs uniques (3 fois moins que Le Figaro par exemple) alors que le trafic news en provenance de google.fr via les résultats d’actualités, lui, augmente fortement.

L’algorithme

Selon Google, plusieurs centaines de signaux sont utilisés. D’expérience, il est clair que de très nombreux facteurs influent sur les classements : sujet, cluster, période de l’année, période de la journée, signaux sociaux,… Je détaillerai ces différents facteurs lors de ma conférence en juin au SMX Paris 2014
Google affirme réellement utiliser le news sitemap et respecter les instructions du fichier robots.txt. J’ai pu observer effectivement que c’est exact dans les deux cas.

Jusqu’à il y a quelques années, un spider spécifique indexait les contenus (Google News Bot). A présent, c’est le spider Google qui accomplit cette tâche. C’est une différence importante, notamment en terme de duplicate content…

Classement

De l’aveu même de Google, les sujets qui remontent sont ceux sur lesquels beaucoup de contenu est produit. Le sujet original quant a lui restera une « petite info » avec peu de visibilité. De nombreux journalistes ont bien noté ce fait et s’en plaignent du reste beaucoup, car cela a clairement l’effet pervers de niveler par le bas le contenu et la variété des sujets traités sur les sites média.

L’actualité locale a un faible effet car à l’échelle d’une édition nationale, elle reste dans l’écrasante majorité des cas une « petite » info. La encore, tous ceux qui travaillent sur des sites d’info locale ont pu le remarquer, mais cela ne veut pas dire qu’on ne puisse pas tirer partie de Google Actualités sur un site d’info locale, loin s’en faut. J’évoquerai du reste l’exemple de FranceBleu.fr au prochain SMX.

Le mode de fonctionnement officiel de l'algo de classement Google Actualités

Le mode de fonctionnement officiel de l’algo de classement Google Actualités

Officiellement, aucun réglage manuel n’est effectué, tous les résultats sont algorithmiques et automatisés.
Je ne suis pas tout a fait d’accord, comme je le disais dans un précédent article. Je suis persuadée qu’il y a au moment de l’insertion de la source un réglage manuel qui donne plus ou moins de trust à une source. En clair, toutes les sources ne sont pas à égalité à l’inclusion. De toute façon l’acceptation dans Google News est manuelle, il y a donc bien un humain pour valider la source après étude du site.

Si l’on y réfléchit, c’est assez logique car ne pas être égalitaire dans le traitement, cela permet d’être équitable : traiter LeMonde.fr de la même manière qu’un petit site pure player publiant 3 articles par jour, cela ne donnerait pas forcément des résultats pertinents…

Ce trustrank peut à mon sens être acquis de manière algorithmique, avec le temps, la quantité et l’abondance du contenu produit. Il s’acquière cluster après cluster. Un cluster est un ensemble d’articles à propos d’un sujet ou « story », rassemblé dans un bloc.
Le classement dans un cluster se fait en fonction de la fraîcheur, de la duplication, de la personnalisation des résultats sur la géolocalisation de l’internaute et du trust de la source.

L’ensemble des trustranks de clusters permettent de faire monter le trustrank global. Là encore, j’expliciterai cette mécanique au SMX.

Fonctionnalités avancées

Le sitemap news

Il améliore le crawl et donc le nombre d’articles indexés. Il augmente également la vitesse d’indexation.
Il permet enfin, et c’est fort utile, de récupérer de l’information sur les problèmes techniques d’indexation via le Google Webmaster Tools.
Cela dit, Google nous a indiqué lors de la conférence que ces informations restent d’une « fiabilité relative » (sic) . Ils ne sont pas a prendre au 1er degré, ce sont seulement des indications. No comment !

Pour en savoir plus sur le sitemap news

Le choix des rédactions

Il permet de mettre en valeur des articles qui font la spécificité de la source : articles de fond, sujets originaux. En gros tout ce qui normalement ne fait pas recette sur Google Actualités :-). A tester mais il peut être très difficile de générer de l’audience par ce biais, à moins d’avoir déjà un très bon trust… Si votre site est de taille moyenne, il est clair que ce n’est pas par là qu’il faut commencer votre optimisation Google News.

Bonnes pratiques pour sélectionner les articles à remonter dans le choix des rédactions

Bonnes pratiques pour sélectionner les articles à remonter dans le choix des rédactions

L’authorship

Il devient un critère pour le taux de clic dans Google Actualités. Et comme on sait que le taux de clic influe sur le ranking… A bon entendeur…

L'authorship arrive dans Google News : il faut s'y préparer

L’authorship arrive dans Google News : il faut s’y préparer

Connecter sa chaîne YouTube

Cela a un très gros intérêt : Youtube est la seule plateforme permettant de ranker des vidéos dans Google Actualités (on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même n’est-il pas ?). Dans les critères pour remonter il y a le nombre de vidéos vues et le classement des vidéos sur YouTube. Très certainement à regarder de très près cette année.

Les vignettes Youtube s'affichent directement sous les article en home de Google Actualités. Une sacrée visibilité !

Les vignettes Youtube s’affichent directement sous les article en home de Google Actualités. Une sacrée visibilité !

Articles de fond

A creuser car Google leur donne de plus en plus d’importance. C’est l’un des moyens pour eux de lutter contre le biais que l’évoquais tout à l’heure : toutes les sources parlant de la même chose, de la même manière et au même moment.

Pour y apparaître il faut publier des dossiers fouillés, à l’angle original, avec un vrai travail d’investigation.

Les articles de fond sont bien mis en avant en haut de page de topic

Les articles de fond sont bien mis en avant en haut de page de topic

Les nouveautés 2014

Google Actualités en WebApp

Google News en version Web-app : dispo aux US depuis décembre 2013 et bientôt en France

Google News en version Web-app : dispo aux US depuis décembre 2013 et bientôt en France

Google a publié une version webApp mobile de Google News en décembre dernier. Celle-ci n’est pour le moment disponible qu’aux USA.
A quand pour la France ? Mystère… Mais j’imagine que si on nous la présente cela ne devrait plus tarder…
Les points forts de cette appli  selon Google : ergonomie et navigation simplifiées, plus d’options de customisation. Plusieurs fonctionnalités absentes du mobile ont été portées, dont le choix des rédactions.
Le déploiement sur les éditions internationales est prévu dans les prochains mois. Une version WebApp tablettes est également prévue pour 2014. La question est de savoir si elle sera pour le moment réservée aux US.

Choix des rédactions basé sur les catégories

En plus du flux global Choix des rédactions, les éditeurs pourront envoyer un flux pour des catégories spécifiques. Le lancement est pour bientôt aux USA. On n’a pas de date prévue pour la France, mais on a hâte !

Nouvel outil pour les éditeurs : Media Tools

Il s’agit d’un backoffice permettant de modifier les infos envoyées pour catégoriser le site dans Google Actualités. Adieu, formulaire, une bonne nouvelle ! On pourra modifier les sections définies comme pertinentes, ajouter ou modifier l’url du Channel YouTube, vérifier s’il y a des problèmes techniques, soumettre son flux choix des rédactions, etc.

Il y a déjà pas mal de choses disponibles sur l’url Media Tools mais pas encore le BackOffice : google.com/mediatools

Modifier les sections déclarées dans Google Actualités grâce à Media Toolq

Modifier les sections déclarées dans Google Actualités grâce à Media Tools

L’aide aux éditeurs a vu par ailleurs son ergonomie complètement revue il y a quelques mois. C’est beaucoup plus agréable et simple à utiliser. Une bonne initiative.

Et le reste ????

Personnellement j’attendais des annonces sur la disponibilité en France des balises News Standout et In Depth Articles. Il n’en est rien. Pour le moment aucun lancement prévu en France. Une déception.

En conclusion

Google semble prêt à faire de vrais efforts pour calmer l’énervement des acteurs de la presse et investit en communication et en outils afin de convaincre les médias français que Google News est un vrai apporteur de valeur et d’audience et non un intermédiaire de plus sur la chaine alimentaire… Les efforts sont louables et l’apport en trafic est réel. Pour le reste, je leur souhaite bon courage.

Partager sur les réseaux

 

6 Commentaire (s)

Renaud

Merci pour ce résumé. En plus d’évoquer l’Autorship, ils n’ont pas évoqué Google+ dans sa globalité ? Vu ce qui se passe aux Etats-Unis et U.K, il semble que les pages/compte Google+ fassent leur apparition sans trop tarder en France.

    Virginie Clève

    Non, ils ont très peu évoqué Google+. Peut-être la prochaine fois…

Guillaume Giraudet

Merci pour ce compte rendu Virginie.
La balise news_keywords est également un bon élément pour travailler son SEO News.

Pour le coup, cette conférence était très généraliste, mais a eu le mérite de présenter des éléments intéressants comme tu l’indiques, dont le Media Tools.

Pour le côté « intervention humaine », je me marre toujours autant devant leur réponse 😉

Bossy Maude

Bonjour et merci Virginie pour ce compte-rendu.

Je vois que l’authorship va prendre de plus en plus d’importance.
Est-ce bon aux yeux de Google d’utiliser le rel= »publisher » plutôt que l’authorship ?

Merci par avance.

    Virginie Clève

    Le rel publisher permet d’attribuer la paternité d’un contenu à un site/une marque. L’authorship sert à attribuer un contenu à un auteur en particulier. Les deux sont complémentaires.

      Bossy Maude

      Merci beaucoup Virginie pour ce retour.