Administrateur Système et référenceur : un couple gagnant

Interview de Charles-Christian Croix, administrateur Système, SEO fan

Publié le 13/04/2010 à 21:42 par - Mis à jour le 20/09/2016 à 14:50

 

Lorsque l’on parle de référencement, on pense souvent intégration HTML, développement et éditorial. C’est oublier un peu vite la partie « serveur » du travail : gestion des DNS, redirections, traque du hotlinking sur les images, remontée d’informations en provenance des logs, gestion des erreurs 404, etc…

Dans le cas de sites à fort trafic comme c’est le cas pour les sites médias, la priorité absolue est la tenue de charge. Le référenceur quant à lui a pour objectif premier l’augmentation du trafic (quantitative puis qualitative), mais les moyens pour y arriver passent souvent par une charge serveur additionnelle qui est gérée et contrôlée par l’Admin. Sys : il peut y avoir conflit d’intérêt. On a donc tout intérêt à travailler main dans la main si l’on veut réussir…

Lorsque je m’occupais du référencement de Prisma, Charles-Christian Croix était le responsable Web Hosting de tous les sites. Notre collaboration a été fructueuse et il m’a semblé intéressant de traiter sur ce blog de ce sujet peu débattu. Il a eu la gentillesse de bien vouloir répondre à quelques questions sur la collaboration Admin. Sys / SEO. Je l’en remercie.

 

Mini CV

Nom : Charles-Christian Croix
Titre : Responsable Web Hosting chez Cafe.com (ex responsable Web Hosting chez Prisma Presse)
Blog : Karlesnine.com
Twitter : @karlesnine

 

Bonjour Charles, peux-tu tout d’abord nous présenter brièvement ton parcours et ce que tu fais chez Café.com ?

Bonjour, Mon parcours ? J’ai débuté ma vie professionnelle en étant vendeur chez Surcourf en 1994. A cette époque je vendais les premiers cdrom dont un truc qui s’appelait Yggdrasil Linux/GNU/X avec la version 0.99.5 de Linux. Voilà pour le premier pas dans l’informatique.

Pour le reste je suis autodidacte, j’ai survécu à la première bulle Internet ou j’ai fais mes classes chez MultiMania / Lycos et je suis maintenant Responsable Web Hosting chez Cafe.com ou j’ai la responsabilité d’une plate-forme d’hébergement de jeux sur réseau sociaux (SNS Game)

 

Quand as-tu découvert ce qu’est le SEO ?

Je ne sais plus trop. J’ai découvert par capillarité durant mes différents postes, je pense ou alors avec mes premiers site web. Je constate qu’il y en a un de 2000 qui est toujours en ligne, à l’époque déjà j’affinais les méta et les mots clef.

 

Raconte-nous ta première confrontation pro avec des problématiques SEO

Là encore je ne sais pas qu’elle est véritablement la première « confrontation ». J’ai le souvenir en 1999 chez MultiMania d’un champ header que j’avais fais remplir avec l’adresse email webmaster. Manque de chance un virus prenait justement pour cible l’adresse email présente dans les pages web en cache navigateur pour se répliquer. 100 000 emails et 24 heures plus tard nous avions supprimé le header en question. Comme quoi déjà nous étions attentifs au fait d’avoir des header affûtés. A l’époque c’était le top les headers 🙂

 

Pour toi, le SEO, c’est une vraie contrainte supplémentaire ? Si oui, peux-tu nous donner un exemple ?

Non le SEO n’est pas une contrainte. Mon rôle en temps qu’administrateur système est d’assurer la production web en fonction des besoins de mes clients (interne ou externe). Il est tout naturel que mes clients souhaitent que les sites ou services soient connus et reconnus par le public et donc par voie de conséquence par les moteurs de recherche. Je trouve la question étrange, comme si tu demandais a un des mécaniciens de Sébastien Loeb si c’est une contrainte que son pilote veuille faire un bon chrono.
Personnellement du moment que je ne « grille » pas le moteur et que mes serveurs restent stables et performants j’ai toujours eu à cœur de répondre aux besoins SEO.

 

Est-ce facile de travailler avec les référenceurs ?

Avec les bons c’est très facile. Ils connaissent suffisamment de technique et ont suffisamment d’expérience pour ne pas interférer avec nos responsabilités tout en sachant exprimer leur besoin et respecter nos contraintes de production. Ils sont dans un rôle d’expert et d’interface à la fois.

Je préfère mille fois avoir affaire à un (vrai) référenceur qu’à un responsable marketing directement.

 

Qu’est ce qui t’énerve le plus chez les référenceurs ?

Pas chez tous les référenceurs, chez les mauvais seulement ce qui m’énerve ce sont les demandes qui ne tiennent pas compte des impératifs de production, de l’état de l’art technique ou simplement qui sont exprimées d’un point de vue marketing sans corrélation possible avec les moyens disponibles.

J’ai horreur des personnes qui construisent leur propre productivité au détriment de la mienne. Cela arrive fréquemment avec les gens incompétents qui vous balancent des demandes en direct de leur propre client marketing sans apporter la moindre plus value.

Ah oui un truc que me fais traverser les murs de fureur, c’est que l’on me demande des sous domaines mémorisables et d’un point de vue marque bien optimisés mais…mais avec des www devant le tout genre : http://www.evenement.marque.tld

 

Comment fait-on quand on est Admin. Sys pour travailler de manière efficace avec un référenceur ? Quels conseils peux-tu nous donner ?

L’important pour l’Admin. Sys est d’aider son référenceur dans son rôle d’interface. Pour cela je m’intéresse à son travail en me posant la question suivante : quelles sont les demandes qui lui sont faites ? J’examine cela à la lumière de la problématique telle qu’il me la pose après y avoir apposé son expertise. Je l’alimente en vulgarisation technique sous forme d’analogie afin qu’il puisse jouer son rôle.
Bref je lui donne des outils pour qu’il puisse faire au mieux son travail. L’important pour moi est qu’il ne me demande que des choses utiles, pertinentes et efficientes.

En temps que référenceur ne perdez pas de vue que vos demandes ont un prix, en sueur, argent et temps mais aussi en performance des plateformes d’hébergement. Un règle de redirection prend du temps cpu à chaque page produite et pas seulement a chaque page concernée.

 

La collaboration Admin. Sys. / SEO dont tu es le plus fier ?

L’exemple que je vais citer ne me concerne pas directement, mais plutôt Fabien Vaneenoo qui travaillait avec moi chez Prisma Presse. Nous avons reçu une demande pour traiter les redirections de 100 noms de domaine dérivés vers le nom de domaine principal d’une marque.
Au lieu de soupirer et pester sur cette demande, il a préféré trouver une solution performante et surtout reproductible facilement pour un nouveau cas. Parfait exemple de symbiose.
En une ligne d’instruction pour serveur web Apache il a réussi à prendre en charge les redirections 301 de près d’une centaine de noms de domaines dérivés de la marque vers le nom de domaine principal.

Dans le cas de Prisma Presse nous gérions plus de 1 000 noms de domaine. Je vous laisse imaginer la démultiplication des sous domaines… Une telle solution, bien documentée, est idéale à appliquer au plus tôt, dès le début du projet, de façon a prévenir tout problème de référencement indésirable.

 

Bosser avec le SEO, tu le fais toujours depuis que tu n’es plus chez Prisma Presse ? Si oui, peux-tu nous en dire plus ? Si non, le regrettes-tu ?

Non je n’ai pas de demande SEO sur mon bureau chez cafe.com. Mais ceci devrait évoluer prochainement je pense avec l’arrivée d’une personne spécialement en charge de cette problématique. Reste que bien des éléments de mon travail sont SEO compatibles. La qualité de service reste au coeur de mon travail et guide chacun des mes choix.

 

Un truc à ajouter ?

Un conseil aux référenceurs débutants : « Never fuck your Sys Admin ».

Un Sys Admin peux faire son travail sans vous, vous pas et ça on sait très bien que votre client n’est pas au courant 🙂

Pour en savoir plus, lire :

Voici.fr et Gala.fr : SEO Backling Discovery
L’adminsys est ton ami pour augmenter le crawl des moteurs

Partager sur les réseaux

 

3 Commentaire (s)

Contact & Information [Kathryl.net]

[…] Administrateur Système et référenceur : un couple gagnant 1) Pour des clients tels que Vente Privée, Manpower, MagicMaman, France Galop … 2) GlobalSwitch, IXeurope/Equinix, Redbus

Karles

Heu les « nofollow » sur les url vers mon blog c’était obligé ? Bon ok y’a ma photo mais après avoir affiner mes compétence SEO je suis pas contre les backlink moi.

    Virginie Clève

    @Karles Ca fait du nofollow par défaut 🙁 J’sais pas trop pourquoi et je ne me suis pas encore penchée sur la question (le tout fait c’est du bonheur ;-)).
    Je regarde ça asap. Désolée.