reseaux-sociaux-pro

Le referencement applique au CV et a la recherche d’emploi

 

Aujourd’hui, Internet est le nerf de la guerre en matière de recherche d’emploi : CV en ligne, recherche de votre nom par les recruteurs, réseaux sociaux professionnels. Mais en réalité, tout commence sur le CV lui-même et les méthodes du référencement sont quasi directement applicables. Vous savez référencer un site ? Vous saurez référencer votre CV. Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances d’être recruté de votre côté.

 

Optimiser son CV pour les CVthèques des entreprises

On croit souvent qu’il y a une personne réelle derrière l’email auquel on envoie sa candidature. Et on se trompe ! Très souvent, surtout dans les grandes entreprises, c’est une machine qui reçoit le CV, vous répond sous forme d’un email automatisé et range votre CV. Votre CV passe alors par une moulinette logicielle qui va le reformater selon un template qui sera le même pour tous les candidats et va permettre aux recruteurs d’effectuer des requêtes sur différents critères et mots clés.

En fait, on peut comparer ça à un « Google RH » et c’est devenu nécessaire : on peut recevoir jusqu’à 300 CV pour un seul poste. Lorsqu’on a plusieurs recrutements en cours en parallèle, cela peut vite devenir ingérable. Sauf que ces logiciels n’ont pas – loin s’en faut – la performance de Google Search… Il faut donc faire en sorte que le CV que l’on va faire parvenir au recruteur soit « prêt à l’emploi » pour les logiciels CVThèques, sous peine d’être recalé avant même d’avoir été lu par un humain.

 

Phase 1 : Etre indexé

– Ne pas envoyer de CV en PDF : beaucoup de logiciels sont incapables d’en extraire l’information. S’il y a rejet ou mauvaise indexation, les chances que le recruteur vous contacte pour que vous lui envoyiez un CV Word sont infimes (Equivalent SEO : Format Flash)

– Eviter les fichiers RTF qui peuvent aussi être mal interprétés (Equivalent SEO : Ajax, Javascript)

Phase 2 : Ressortir correctement dans le logiciel

– Eviter les mises en page exotiques que le crawler va mal interpréter (Equivalent SEO : textes en image, frames). Si vous êtes graphiste, vous pouvez y aller, car votre CV sera systématiquement lu par un humain. Si vous ne l’êtes pas, abandonnez définitivement cette idée…

– Ne pas utiliser la barre d’espace (et si, on le voit encore très souvent…) mais les tabulations pour le formatage du texte et les retours chariot pour les passages à la ligne (Equivalent SEO : propreté du code)

– Utilisez les niveaux de titre de Word qui structurent de manière logique et sémantique votre document (Equivalent SEO : balisage sémantique).

Phase 3 : Etre bien positionné dans les pages de résultat

– Identifier le champ sémantique correspondant à votre métier (Equivalent SEO : recherche de mots clés)

– Listez toutes les déclinaisons possibles des mots clés trouvés : singulier, pluriel, différentes orthographes, ordre des mots synonymes (Equivalent SEO : listing des variantes mots clés)

Par exemple, dans le domaine du Marketing Web, on listera : web marketing, webmarketing, marketing web, emarketing, e marketing, e-marketing , marketing internet, marketing digital, chef de produit web, chef de produit internet, etc.

– Bien titrer son CV avec un titre de niveau 1. Ce titre de CV comportera le ou les mots clés les plus importants, ceux qui résument le mieux le poste recherché. Pour cela, mettez-vous à la place du recruteur et répondez à la question suivante : quelle est la requête que je taperai dans Google si je recherchais un profil correspondant au mien ? (Equivalent SEO : optimisation de l balise H1 et de la meta Title)

– Disséminez toutes les versions des mots clés listés tout au long de votre CV, surtout dans les intitulés de poste, quitte à les modifier un peu (Equivalent SEO : optimisation des H2, indice de mots clés)

Phase 4 : vérifier que votre CV sera performant dans les CVthèques

Il existe des outils en ligne qui simulent les robots des logiciels de CVthèque. Une fois que votre CV optimisé et à votre goût sur le plan contenu et mise en page, soumettez-le à l’un de ces outils en ligne, par exemple celui de Jobetic. Vous risquez d’avoir quelques surprises sur le rendu obtenu ! (Equivalent SEO : soumission de son site à Google)

Vient alors une phase pénible de modifications de votre CV jusqu’à ce qu’il passe le test haut la main (Equivalent SEO : optimisation et testing itératifs)

 

Optimiser son CV pour les CVthèques en ligne

Ca y est, votre CV est correctement optimisé. C’est suffisant pour les CVthèques des entreprises, pas pour celles des sites internet de recherche d’emploi.

En effet, si celles-ci utilisent des moulinettes similaires à celles des entreprises, elles disposent souvent d’un algorithme de classement plus puissant. Deux raisons à cela : il y a plus de CV à gérer et ils veulent qualifier leur base au maximum, pour cela il faut donc pousser les candidats à remplir beaucoup plus d’informations. (Equivalent SEM : quality score – Equivalent webmarketing : CRM)

Disons-le tout net : plus le formulaire que vous remplirez sera complet et mieux vous remonterez dans les pages de recherche. Tous les champs sont donc importants, il faut les remplir avec soin avec avec des mots clés choisis et réfléchir à chaque fois à la raison qui a poussé les concepteurs du site à les insérer.

Dans tous les cas il y a de toute façon un critère de scoring : les champs ne se valent pas tous. La photo par exemple apporte un gain plus important que le remplissage de vos hobbies…

Le champ mots clés, lorsqu’il est présent est très important : il servira à tagguer votre CV. Cela facilitera du même coup sa bonne indexation.

A vous de faire la part des choses entre confidentialité et performance. (Equivalent SEO : Optimisation Google Adresses)

 

Soyez remarquable

Voilà, être vu ça c’est fait (Equivalent SEO : positionné). A présent, il faut sortir du lot (Equivalent SEO : conversion) et à partir de là, ce n’est plus la technique qui va vous aider, c’est la qualité du contenu de votre CV, la clarté de sa présentation, et le petit plus qui fera qu’on remarquera votre CV dans une pile.

Bonne chance dans vos recherches !

Bookmarker pour lire plus tard


A lire aussi




Articles precedents ou suivants

Commentaires

8 Commentaires

  1. Super intéressant, je n’imaginais absolument pas que de tels logiciels existent. On pourrait en effet appliquer pas mal de règles de bon sens du monde SEO à d’autres domaines !

  2. hehehe je vois que nous avons les mêmes sujets et approches. Excellent articles Virginie. La fin des stop word dans les cv !

  3. Eh bien j’en apprends une bonne sur les dit logiciels utilisés en entreprise.. j’étais pas du tout au courant et ça me fait bien réfléchir. Avant j’envoyais toujours mon cv au format word et un jour un employeur m’a fait la réflexion que mon cv n’était pas forcément lu par tout le monde (dixit mac et linux) et qu’il valait mieux que j’envois mon curriculum au format pdf… je vais donc réctifier cela au plus vite et revenir à mon petit word :)

  4. Vu le poids d’un fichier Word et celui d’un PDF pour un CV qui passe le test des automates, il est de bon ton d’envoyer les 2 formats pour être certain d’être lu, non ?
    Avec en prime un lien vers son CV en ligne, plus complet lui.

  5. Oui, je vais dans le même sens que les autres commentaires…
    Cet article m’ouvre les yeux sur certains outils que je ne connaissais pas. Très instructif!

  6. J’en profite pour signaler que l’on peut désormais publier son CV sur Recruteo.com (dédié aux métiers de l’internet)
    Cela lui donne de la visibilité sur le site et dans les moteurs, et les recruteurs peuvent faire leurs recherches directement dans la CVthèque.

  7. merci pour l’info mon cv est en pdf donc je vais changer tout ca …!

  8. Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant.
    J’ajouterais l’utilisation d’un service comme DoYouBuzz qui permet de faire des CV nouvelle génération et qui ont des reférencement google extraordinaires, probablement au fait qu’ils respectent tout ce que vous venez de dire et peut être plus encore :)
    Le mien m’a longtemps permit de maitriser ma visibilité sur internet, de trouver du travail et d’être contacté par les entreprises.