SEO technique

Stratégie SEO 2019 : 5 axes majeurs


Les années passent et le SEO reste indispensable pour générer de l’audience gratuite. Et même plus encore depuis la baisse du trafic entrant en provenance des réseaux sociaux. Voici ce qui change ou devient majeur et que vous devez absolument prendre en compte cette année.

Parité desktop et mobile

Avant le mobile first, le positionnement SEO d’un site dépendait uniquement du site dit « desktop ». Les efforts ont donc été jusqu’à il y a peu concentrés sur le site pour ordinateur de bureau. Sur mobile, pour des raisons d’UX et souvent d’équipes différentes en charge, on a supprimé un certain nombre de liens, de blocs de rebond, certains éléments de navigation, voire certains textes.

Souvent, lorsque l’on a un site mobile dédié, un certain nombre des optimisations SEO ont été laissées de côté (anti duplicate content, microformats, optimisation des images notamment).

Le problème, c’est qu’avec le passage au Mobile first, c’est le site mobile qui devient la référence pour le positionnement. Si celui-ci ne bénéficie pas d’une optimisation ISO à celle du desktop (en particulier : liens et balance de liens, textes) on peut se retrouver avec une baisse de positionnement plus ou moins diffuse et parfois difficile à diagnostiquer.

Si vous n’êtes pas encore passé au mobile first, ce début d’année 2019 devra être consacré à un jeu des 7 erreurs sur chaque template pour identifier ce qui dans l’optimisation peut manquer sur le site mobile afin de l’ajouter avant le passage au mobile first (meta données, balises title ou meta description, balisage sémantique, contenus, blocs de rebonds, linking au sens large, …).

Si vous êtes passé au mobile first, peut-être avez-vous observé un gain qui peut être lié à moins de liens ou textes parasites (la nature a horreur du vide, sur desktop on a une forte tendance au « bourrage de sidebar »).

Dans tous les cas, effectuer un audit de parité contenu et liens entre desktop et mobile reste de mon point de vue un travail qui participe à une bonne hygiène SEO pour débuter l’année. Et si, au passage, vous pouvez vous débarrasser de textes (micro duplication) et liens parasites, vous ne vous en porterez que mieux !

Pages inactives

Pendant des années, nous les référenceurs avons tout fait pour indexer le plus de pages possible. Pages de tag, paginations, archives, et même à la grande époque des résultats de moteur de recherche interne (eh si…). Depuis un petit moment déjà, l’heure est à la désindexation des contenus pauvres.

On a commencé par les pages de liste, puis par les pages vides de contenus. On a poursuivi par le « thin content », ces pages avec très peu de contenu ou de qualité informative faible. Aujourd’hui, on va plus loin, en supprimant encore des pages, celles qui ne génèrent aucune visite SEO ou « pages inactives ». Olivier Duffez en parle régulièrement sur son site WebRankInfo. De mon point de vue c’est un axe très important de toute bonne stratégie SEO en 2019 et les années suivantes.

Optimisation du crawl

Il ne suffit pas de proposer du bon contenu aux moteurs de recherche, encore faut t’il permettre aux indexeurs des moteurs de comprendre facilement l’architecture du site et de leur éviter de perdre du temps à crawler des urls inutiles.

Evidemment, cela n’est pas neuf et on en parle sur tous les blogs SEO depuis de nombreuses années. Mais à chaque audit on est systématiquement confronté à cette problématique. Surtout qu’il ne suffit pas de le faire une fois pour toutes. Avec l’évolution régulière des sites internet, la performance du crawl s’effrite lentement si l’on n’y prend pas garde.

Profondeur des contenus, paramètres, filtres et facettes divers, redirections en navigation interne, erreurs 404, surabondance de liens vers des urls inutiles … Les cas ne manquent pas.

Là encore, c’est une bonne résolution pour ce début d’année que d’effectuer une optimisation ou une réoptimisation du crawl de votre site internet.

Microdonnées

Cela fait des années que l’on connait les microformats et que Google les promeut, mais on rencontre pourtant peu de sites internet qui disposent aujourd’hui d’une implémentation complète – et surtout conforme – en la matière. Il en existe aujourd’hui pour à peu près tous les types de contenu et leur impact sur le taux de clic dans les pages de résultat de Google n’est plus à démontrer. Certains sont très connus, d’autres sont beaucoup plus confidentiels. Dans certains cas, comme AMP, ils sont même indispensables pour que les pages s’affichent.

Au delà, ils s’activent dans certains cas sous une forme encore plus enrichie sur mobile (par exemple pour les recettes de cuisine) ce qui décuple encore l’impact sur le taux de clic. On les voit également de plus de plus souvent apparaitre dans d’autres produits Google que la recherche, ce qui les rend encore plus intéressants.

Presque pas un mois ne passe sans que Google fasse évoluer les spécifications de ses microformats, en s’éloignant de plus en plus de Sitemaps.org (non dans l’esprit mais dans les balises requises). On en voit également arriver régulièrement de nouveaux, comme Speakable sur le vocal, pour le moment limité aux USA.

C’est donc définitivement stratégique de travailler cette partie très technique de votre optimisation Onpage cette année.

Le vocal

Même si en France les débuts du vocal restent timides, c’est définitivement stratégique d’investir du temps cette année en expérimentation sur la recherche vocale. L’usage est pour l’instant limité, mais ce sera à coup sûr massif à horizon 3 à 5 ans, et il est clair que cela va rebattre profondément les cartes. Car si en SEO, la 1ère page comporte 7 à 10 résultats, en vocal, il n’y a qu’une seule et unique réponse…

Pour en savoir plus sur le sujet, je vous renvoie à la conférence donnée en mai 2018 au WebCampDay à Angers et qui reste tout à fait d’actualité.

La vidéo :

Les slides :

2019 s’annonce donc encore une année très très chargée pour les roadmaps SEO. Quoiqu’en disent les Cassandre, il y a encore beaucoup d’opportunités de génération d’audience gratuite via les moteurs de recherche.

Bon SEO 2019 à tous !

 

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour aller plus loin

A lire aussi